mercredi 16 avril 2014

"Et si c'était vrai..." : oui c'est vrai, j'ai lu un Lévy


image
Qui est cette jeune femme blottie dans le placard de la chambre d'Arthur ? L'ancienne occupante de l'appartement qu'il habite aujourd'hui. Que fait-elle dans ce placard à une heure avancée de la nuit ? Rien de précis, son esprit a encore du mal à la mener là où elle le voudrait. Et puis elle est là sans l'être et seul Arthur peut la voir. Ce qui la ravit, car elle peut enfin parler à quelqu'un. Est-elle un spectre ? Non, elle n'est ni un esprit ni un fantôme, et si elle semble réelle, parle, râle et sourit, son véritable corps est au cinquième étage de l'hôpital de San Francisco, en état de coma dépassé à la suite d'un accident de voiture six mois plus tôt. Dure nuit pour Arthur. Et cela ne fait que commencer puisque, après une visite à l'hôpital sur les indications de Lauren, son spectre préféré, Arthur va croire à son histoire...

Ça risque d'en étonner plus d'un, mais je viens de finir un roman de Marc Lévy, histoire de me forger ma propre opinion sur ce curieux personnage de la scène littéraire française qui essuie bon nombre de critiques négatives. Au même titre que Et si c'était vrai... d'ailleurs, palmarès, je crois, de la mauvaise critique.
Honnêtement, je ne comprends pas certaines chroniques virulentes. J'admets que l'on puisse ne pas aimer ; l'histoire d'Arthur et Lauren n'ont rien de transcendant. Néanmoins, j'ai apprécié ce roman à sa juste valeur, celle du "simple et rapide, qui ne se prend pas la tête". Alors j'avoue mon crime, je l'ai lu très vite ce petit livre. Et je l'ai trouvé sympathique. Et j'assume. J'assume le côté pauvre en profondeur, certaines tournures de phrases qui m'ont fait tiquer (mais je ne les compte que sur les doigts d'une main, ce n'est donc pas un drame). J'ai passé un bon moment. De l'humour, de la douceur, et certains passages poétiques qui m'ont interpellée. À force d'enchaîner les lectures avec des drames, des meurtres, des batailles, j'ai apprécié cette parenthèse légère.
Bien sûr, je ne me perdrai pas en éloges inutiles et malvenues. Ce n'est pas non plus de la grande littérature. L'écriture est simple mais pas simpliste pour autant. J'ai aimé quelques métaphores et les descriptions, surtout près de la mer. J'ai moins aimé la pseudo intrigue policière qui, je trouve, tombe dans le ridicule. Elle m'a rappelé l'un de ces innombrables films de l'après-midi sur M6 ; vous savez moitié enquête moitié on ne sait pas trop quoi ? Dommage, le flic qui enquête me plaisait bien.
En général, c'est un bouquin qui se lit dans la simplicité et sans prise de tête. Une histoire mignonne sans grande originalité, mais dont je garderai un bon souvenir. Bien sûr, au final, ça a fait beaucoup de bruit pour rien cette histoire. Pas mal de promo pour "juste ça". Mais de là à dire que c'est nul et mauvais...
Plus tard, dans la tendresse d'un amour accompli, le corps et l'âme apaisés, ils restèrent blottis dans l'obscurité à regarder l'océan. Ils s'endormirent enfin, bercés par le ressac.
Ma note : ★★★★☆

Et si c'était vrai... - Marc Lévy - roman - Pocket - 6,46€