dimanche 14 septembre 2014

Work in progress

Il n'y a pas à dire, ça progresse ! Je suis synchro avec chacun de mes projets, à fond dedans depuis plusieurs semaines. Mieux, je n'ai pas été si satisfaite d'un premier jet depuis longtemps.

* Rune - épisode 4 *
Ahlala, la fin de la saison 1 arrive à grands pas, et je dois dire que je redoute un peu cet instant. Mes personnages vont me manquer, les échanges sur CoCy aussi. C'est toujours un plaisir de parler texte en cours avec d'autres membres de forums (surtout quand il y a des tournées de rhum et de chocolat (là je m'égare)). Je ne reprendrai pas cette série avant d'avoir écrit la saison 2 de Sur les dents (à 60000 mots la saison, autant dire que ce ne sera pas pour tout de suite). Beaucoup de choses se mettent en place pour la suite des réjouissances mais... il n'y aura pas de super lutte de pouvoir de-la-mort-qui-tue-tout (j'en reparlerai, ainsi que de mes fins de saison de manière globale).

* Sluagh et autres cauchemars sur Terre *
Un peu plus d'une belle moitié d'écrite (soient huit nouvelles sur quatorze). Une quinzième s'était invitée mais elle a muté en roman. Ouais. Muté. Comme je le disais sur Twitter, après les Crieurs, les fantômes et les golems, place au troupeau de Sluaghs qui donne son titre au recueil. Un vrai zoo de l'horreur.
J'ai bien avancé dernièrement : deux textes à finir, un écrit en une matinée. Sluagh... prend parfois une tournure inattendue parce que je ne sais pas comment chaque nouvelle va finir dès le départ. Entre celles qui changent de fin comme on change de chemise et les autres pour lesquelles ça reste le flou total, difficile de tirer des plans sur la comète.

* Projet "Artilus Py" *
Dans un mois et demi c'est le NaNoWriMo. Mon mois préféré de l'année. J'ai le plan général de mon projet, qui m'occupera tout novembre-décembre-janvier et peut-être même février. Un mélange de SF et de romance avec quelques moments assez difficiles. Ceux qui en connaissent déjà le titre imaginent très bien pourquoi. Ce n'est peut-être pas une bonne idée d'écrire sur le suicide juste avant Noël (j'adore cette période, monter le sapin en chantant We wish you a Merry Christmas...). Soit. Ce sera pour moi l'occasion d'apprendre à ériger une barrière entre écrits et vie réelle. Et aussi à éviter d'inviter mes persos dans mes rêves (des fois je me réveille en vrac parce qu'Aiden (mon personnage principal) se rappelle des choses horribles qu'il a vécues ; bref, y a d'la joie). De là à dire que j'y arriverai, par contre...

* Faiseur de rêve *
Le retour ! Grâce à mes bêta-lectrices de choc (Sophie, Léa, Pauline, si vous passez dans le coin...), j'ai pu rédiger une synthèse d'une page sur les "reproches" faits au manuscrit. Au final, ça cause surtout descriptions et structure. Mes personnages, physiquement, ne ressemblent à rien (genre, imaginez des courants d'air et débrouillez-vous avec ça). Ma Vieille ville manque de décors. En gros, me voilà à retaper les fondations et à soigner l'apparence. Rien d'insurmontable ni de titanesque, heureusement. Pour être honnête, je suis contente de retrouver mes protagonistes. Énième relecture et l'émotion me submerge toujours autant.

------------
Crédit photos © Aude Réco et Wikipédia