jeudi 8 janvier 2015

750 mots par jour

Je ne pensais jamais dire ça ni avoir encore besoin de ce genre de site, et pourtant. Fin décembre, je vous le disais, l'heure était au bilan et le mien, peu glorieux en matière d'écriture, m'a forcée à me remettre en question. Remplie de cette motivation qui caractérise l'approche de janvier, je me suis inscrite sur 3Pages.fr. L'objectif, vous l'aurez compris, consiste à aligner 750 mots (soient trois pages) par jour. Un bon coup de pieds aux fesses qui me rend un sacré service depuis le 1er. Une initiative aussi grâce à laquelle je me suis interrogée sur la place de la régularité dans l'écriture.

Présentation de 3Pages

Pour celles et ceux qui peinent à remplir leur quota alors qu'ils croulent sous les idées, vous pouvez envisager le site 3Pages. Grâce à ses différents classements, vous aurez la possibilité de vous surpasser pour suivre le rythme des autres. Car l'idée est bien là ; il existe une sorte d'émulation personnelle autour de votre/vos projet(s) puisque vous voyez votre nom/pseudo gravir peu à peu les échelons. Et surtout vous devriez (j'insiste sur le conditionnel, je ne présente aucune solution miracle) développer une régularité qui vous permettra de progresser. Bien sûr, il n'y a pas d'évolution là où il n'y a pas d'investissement. La rigueur (elle est vraiment partout celle-là) apportera des résultats. Le découragement non.

Une pratique régulière de l'écriture / instaurer une routine d'écriture

Nul besoin d'écrire beaucoup, je le constate. 750 mots peuvent ressembler à une ascension de l'Everest pour certains, alors que c'est un parcours de santé pour d'autres. Où que vous vous situiez, il faudra vous fixer un quota identique chaque jour et l'atteindre.

Ce que vous écrivez n'est pas fameux ? Il y a des répétitions, des coquilles ? Ignorez-les. Le but est d'écrire, pas de passer 107 ans à trouver la formulation exacte. Ce que j'appelle le syndrome de la perfection du premier jet vous ralentit considérablement et mine de rien, il décime des rangs entiers d'écrivains en herbe.

Trouvé sur thepeacefulparent.wordpress.com

Si vous ne vous sentez pas d'écrire tous les jours, dans un premier temps contentez-vous d'écrire souvent. Mais que ça ne devienne pas une habitude !

Trois choses à garder en mémoire :
  1. maintenez le cap ;
  2. forcez-vous un peu si nécessaire ;
  3. ne vous avouez pas vaincu(e) si vous éprouvez des difficultés c'est en forgeant qu'on devient forgeron).

Pourquoi et comment écrire régulièrement ?

Quatre maîtres mots avant de commencer : lecture, rigueurexpérience et nourrir son imagination. Pas forcément dans cet ordre.

La lecture est un bon réflexe à prendre. Elle affinera votre sens de la réflexion, du détail et stimulera votre cerveau. J'en aurais beaucoup à dire là-dessus, je l'ai d'ailleurs déjà fait un peu avec "Peut-on écrire sans lire ?". Mais là n'est pas le sujet de l'article, aussi y reviendrai-je sans doute plus tard.
Ce point sur la lecture nous amène naturellement à un autre ô combien essentiel : nourrir son imagination.

Trouvé sur mylittlebookclub.fr

Comme le corps, l'esprit a besoin de s'alimenter : fictions, documentaires/reportages, articles... L'objectif est de lutter contre les deux pires ennemis de la productivité : la page blanche et la procrastination. Là, Google (ou tout autre moteur de recherches) est votre ami. Parcourez les pages, lisez les actus, le blog des copains, enregistrez pour plus tard sur Pocket... Ce ne sont pas les outils qui manquent (je pense aussi à Pinterest mais là encore, j'y dédierai un article plus tard).  Abonnez-vous aux alertes Google, dressez une bibliographie, consultez YouTube et Dailymotion. On les sous-estime souvent alors que j'y dégote souvent LE docu qu'il me faut. Prenez des notes. Beaucoup de notes. Vous trierez un autre jour.

Trouvé sur blog.freepeople.com

Après ça, laissez votre inspiration faire le reste, et en avant les 750 mots par jour (minimum) !

C'est maintenant qu'intervient l'expérience. Que vous écriviez depuis dix ans ou dix jours, le principal est de parfaire votre technique. Pensez d'abord court (là aussi, article complet à venir). Essayez, raturez, recommencez, et tirez-en des leçons.
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'expérience ne s'acquiert pas qu'avec le temps. Vos textes vous permettront d'essayer plein de choses, pourvu que vous vous consacriez sérieusement à l'écriture.

Trouvé sur paysdemerveille.canalblog.com

Favorisez les outils locaux (exit Internet et ses multiples distractions !), votre régularité vous remerciera.
Évidemment, tout ceci serait impossible sans la rigueur, de mise à tous les niveaux du processus créatif. Pensez à vous organiser. Maintenant ou demain, de toute manière vous y aurez droit et vous vous mordrez les doigts de ne pas y avoir pensé plus tôt.


Prochain article : "Remodeler un texte".