mercredi 18 février 2015

Apprendre de soi-même

Je parlais, je ne sais plus où, de l'apprentissage en écriture par le biais des autres (j'ai un brouillon d'article de blog sur le sujet d'ailleurs). Mais parle-t-on assez de l'apprentissage par soi-même ?

  • écrire n'est pas une partie de plaisir, même si on aime ce que l'on fait. Il y a des jours où on doute/ne produit rien de bon/abandonnerait bien (rayez les mentions inutiles ou rajoutez-en) ;
  • échouer n'est pas une fatalité : c'est en forgeant qu'on devient forgeron ;
  • apprendre de soi-même sera l'élément déclencheur. Si vous optez pour le pessimisme, si vous vous braquez à la moindre remarque, nul ne pourra rien pour vous ;
  • réessayer, car apprendre de soi-même commence par une seconde chance et un peu d'indulgence (juste un peu, faudrait pas pousser le bouchon non plus).



Maintenant imprimez ce joli panneau, accrochez-le au-dessus de votre bureau et rappelez-vous que chacune de ces étapes est nécessaire à votre réussite.