mardi 24 mars 2015

[03.2015] Des nouvelles du front

Je n'ai pas donné de nouvelles par ici depuis un moment (je ne compte pas les articles de conseils à l'écriture ni les chroniques de livres). Et pour cause, j'ai bien bossé. Comme toujours, je me retrouve avec foule de chantiers, mais comme ça me réussit pas trop mal... Des romances pour la plupart. Je suis dans une période où j'ai besoin de retrouver un peu de douceur dans mes écrits. Quelques textes attendent la décision des éditeurs, d'autres sont en cours de correction, d'autres encore en cours d'écriture. Le bureau ressemble à Austerlitz et je dors debout si je n'avale pas mon litre de café, mais l'important est que tout avance. Et j'insiste sur le tout, car dernièrement, ça n'a pas été facile de jongler avec ces nombreux projets sans sacrifier du temps à mes loisirs et surtout à mes proches.

J'ai passé un week-end d'écriture de folie avec 11000 mots alignés et maintenant que les deux textes sont partis chez l'éditeur, je me sens vide. C'est normal, mais je sais que cette fois c'est un peu différent. Je ne peux pas vous dire pourquoi, par contre. Alors j'attends ma réponse. Bien sagement, du moins en apparence. Parce que je bouillonne de l'intérieur. Je dors par intermittence. Je suis impatiente. Et distraite. Et je n'arrive pas à me concentrer sur le reste alors que j'ai dix mille choses à faire. C'est une horreur.
Ces 11000 mots ont toutefois été un peu comme un défi pour moi, un moteur qui m'a non seulement aidée à débloquer une histoire, mais à débloquer mon écriture tout court. Non pas que je souffre du syndrome de la page blanche, encore moins d'un problème d'inspiration, mais je suis assez peu régulière depuis un an. J'aime la régularité donc de ce côté, c'est tout bon.

Trouvée sur www.agentlewoman.com

J'ai également fait le plein de carnets Moleskine. J'adore la sensation que procurent les premières lignes couchées dans un nouveau calepin et l'odeur du papier neuf. J'ai des idées à la pelle, dont certaines très précises. J'ai aussi des envies d'ailleurs, d'explorer de nouveaux genres. Mais on verra ça plus tard. Tâchons déjà de boucler ce qui est en route. Un pas après l'autre. Ensuite, eh bien... Pour l'instant, je retourne à mon western steampunk parce que l'heure tourne. Je vous laisse avec mon morceau fétiche du moment.