lundi 13 juillet 2015

L'art de se compliquer la tâche...

Du steampunk, des flingues, de la sueur et un joli merdier. Voici les ingrédients d'Ocre rouge, mon western steampunk. Et quand je parle de merdier, ça inclut l'écriture et surtout les corrections. Je trouve ce genre un peu casse-gueule et ma V3 (fraîchement bouclée) me doit des heures de sommeil en retard. J'avais dit plus jamais de romans steampunk, sauf que me voilà partie pour un tome 2.

Pour vous remettre dans l'ambiance, hop ! résumé :
Un citadin en fuite se retrouve perdu en plein désert quand un homme le récupère agonisant. Il s'agit d'Ocre rouge, une montagne humaine dont le seul nom fait frémir les plus téméraires.
"Mon dernier souvenir : la chaleur accablante du soleil qui cognait sur ma tête, une gourde trouée par une balle et le goût du sable dans la bouche. Une tempête s’annonçait. J’avais connu mieux."

Et histoire de ne pas vous léser par rapport aux grenouilles...
À lire si vous aimez :
  • les décors désertiques et le sable ;
  • les ambiances westerns ;
  • le steampunk.
Vous n'y trouverez pas :
  • d'intrigues multiples qui partent dans tous les sens ;
  • de vaisseaux spaciaux/de space op ;
  • de scènes de sexe explicite (oui, bon, je me suis un poil rattrapée à ce niveau, j'avoue).

Enfin, puisqu'on parle de tome 2... Je m'explique. Plus j'avançais dans les corrections, plus je m'apercevais que l'intrigue méritait plus. Genre un tome 2. Parce qu'il peut encore se passer un tas de trucs après la fin supposée et j'ai l'impression que l'histoire entre Ad' et Ocre rouge n'est pas aboutie. Je n'ai pas vraiment eu le temps de poser ça (par là, j'entends de le poser vraiment). Les persos courent toujours partout, ce n'est pas évident de caser une conversation profonde. Je précise que tout une dynamique peut se mettre en place autour de l'ultimatum que se pose l'un des personnages secondaires. J'aimerais aussi introduire les points de vue de protagonistes qui n'en bénéficient pas dans le premier volet.
Je ne suis pas sortie du bois comme dirait l'autre.

Pour l'heure, un syno de tome 2 est sur le feu. Quant au tome 1, j'ai trois bêta-lectrices qui s'emploient à me décortiquer le bébé.