vendredi 30 octobre 2015

NaNoWriMo 2015 : c'est reparti pour un tour !

Comme le titre de cet article l'indique, c'est le NaNoWriMo ! Pour suivre mes avancées, mes trucs et mes machins, c'est ici.

Merci à Laure Isabelle, qui assure toujours, pour l'image
(même si je suis team café).

Commençons avec le résumé et l'idée globale de mon projet.

La maison toujours ouverte

Un surnom bien étrange que celui de la maison toujours ouverte... Quand Lisbeth rachète cette immense propriété, elle ne s'attend pas à plonger au cœur de récits sombres et aventureux. Et quand Timothy Sotton, écrivain réfugié en France, fait lui-même bâtir cette demeure, il ignore ce qu'elle l'amènera à vivre et à revivre. 
Une silhouette qui apparaît et disparaît sur un tableau, des pommes qui regorgent de sang, mais surtout... des portes qui ne restent jamais, jamais closes.

Pour celles et ceux qui me suivent sur Twitter, elles/ils doivent savoir que j'ai décidé d'écrire plusieurs nouvelles fantastiques imbriquées les unes dans les autres. À la manière d'une intrigue à tiroirs, tant qu'à faire. J'ai parlé d'un lieu commun, d'un contexte et de plusieurs époques. Les voix narratives seront très différentes d'un texte à l'autre ; d'ailleurs, certaines histoires (une en particulier) ne viseront pas forcément à effrayer. J'ai dit nouvelles fantastiques, pas horrifiques. Rien ne m'empêche donc de bidouiller un peu les codes. Et vous me connaissez, j'adore toucher à tout.
Si mes préparatifs s'annonçaient bien, début octobre, il s'avère aujourd'hui que l'ensemble s'apparente plus au néant qu'à autre chose. Je n'ai pas terminé mes synopsis, je n'ai même pas le demi-quart d'une ombre d'un début d'idée pour les deux dernières nouvelles. C'est dire si tout fout le camp ! Quoi qu'il en soit, inutile de désespérer maintenant, car une épiphanie a de fortes chances de me tomber dessus en pleine écriture. Cool, Raoul.
Pour les curieux/ses qui aimeraient zieuter mes statistiques une fois de temps en temps, ça se passe dans la colonne de gauche.