mercredi 18 novembre 2015

#NaNoWriMo2015 : cap 3

On approche des 40000 mots et deux recueils entamés : La maison toujours ouverte et un autre, de science-fiction, comme je le disais dans mon précédent bilan. Je sais d'ores et déjà que les 10000 derniers mots seront les plus difficiles, car je ne pourrai pas vraiment consacrer plusieurs heures d'affilée à l'écriture dans les jours qui viennent. Je pourrais dire qu'étant en mode NaNo Rebel, ça devrait être bouclé les doigts dans le nez, mais... non. Même pas. Ceci est le premier mois depuis un an durant lequel j'écris tous les jours, le plus souvent en m'imposant un minimum de 2000 mots (sinon, pas de chocolat, nah, mais oh !). J'ai loupé le coche un samedi et j'ai deux jours sans cette semaine, mais globalement, ça se maintient.
Cette année, peu m'importe de boucler mon roman en 10 ou 20 jours, comme j'ai pu l'espérer les années précédentes par goût du défi, parce que de toute manière, il me faudra repasser dessus et si c'est pour supprimer une moitié de phrases inutiles, je ne vois pas l'intérêt. Aligner mes 50000 mots constitue ma priorité, on verra plus tard pour les challenges plus costauds.

Les trois lignes de la semaine

"Il faisait noir, si noir. Judith n’entendait aucune respiration hormis la sienne, haletante. Elle osa plusieurs pas avant de heurter un barrage de pierres, qu’elle essaya de gratter avec ses ongles. Très vite, ils saignèrent et le mur qui la retenait ne faiblissait pas."


Les articles intéressants dégotés sur le web

Il y a un an, Catherine Loiseau publiait, sur son blog, "6 astuces pour être productif/ve en écriture". En cette période de NaNo, le point numéro 5 me paraît le plus important, surtout que pour certaines personnes, ça commence à devenir difficile (tant par rapport au rythme que de voir les autres écrire en groupes sans pouvoir participer).
Puisqu'on a/vous avez franchi (normalement) le cap d'un demi-NaNo, il me paraît intéressant de rappeler un point à celles et ceux qui font une fixette sur les défauts de fabrication : écrivez, il sera toujours temps de vous arracher les cheveux plus tard, pendant les corrections.

La citation


L'image gourmande

Ni café ni thé, aujourd'hui, juste des petits cochons tout mignons qui font trempette dans une mousse au chocolat. Pensez au bain qui vous attend dès que vous aurez bouclé votre quota !

Source

Ce disant, NaNotez bien !