jeudi 11 février 2016

Le W.I.P de février

Petit retour sur ce que j'ai fait ces dernières semaines avec une belle remise en route pour l'écriture, des corrections qui n'en finissent plus (pas pour rien que je leur avais dédié janvier sur le blog) et un passage à l'acte pour un manuscrit.



Ocre rouge

Et je commence avec ledit passage à l'acte, celui qui m'a valu et me vaut encore des interrogations incessantes : Ocre rouge ! Mon western steampunk est parti chez un éditeur il y a un mois et bien entendu, je croise doigts, orteils, palmes et tentacules pour qu'il y soit accepté. Outre le fait que j'aime beaucoup la ligne éditoriale et les couvertures de cette maison, il s'agit surtout de la seule où je me suis sentie légitime d'y envoyer mon roman. La ligne édito correspond, leurs ouvrages explorent différemment un panel déjà surexploité (littérature gay), bref, croisons.
Ocre rouge a occupé mon année 2015 entière, écriture et corrections incluses. J'en ai bavé comme jamais avant de remettre ça le temps d'un syno de tome 2. Oui, je suis folle, mais la boucle n'était pas bouclée, autrement.

#ProjetVacances

Les Twitterphiles qui me suivent ont peut-être vu passer ce hashtag entre la mi-décembre et début janvier. Comme son nom l'indique, il s'agissait d'un projet amorcé pour mes vacances de Noël et bien qu'il m'ait pris deux semaines de plus, j'ai réussi à la boucler en un mois. Environ 30000 mots de pulp, de vols planés et d'automates franchement pas rigolos. Pinterest m'a aidée comme jamais, sur ce coup-là, et je dois admettre que partir sur une idée à la con pour en faire une vraie histoire m'a donné envie de remettre ça. Un jour. Pas tout de suite, d'autres projets attendent.

#HiverMuet

Comment ça, je vous gonfle avec mes hashtag ? Celui-ci, vous avez dû le croiser au détour d'un tweet ou d'un post sur Facebook, car c'est LE projet qui occupe le plus gros de mon temps depuis décembre. Les corrections sont bien amorcées et les retours sont un vrai régal. La troisième et dernière partie est en cours d'écriture. Le contrat pour la couverture a été signé courant janvier et je peux vous dire qu'il y a de l'auto-édition dans l'air. D'ailleurs, vous connaîtrez le titre définitif et découvrirez la couverture de cette romance gothique le 14 (oui, pour la Saint-Valentin, même pas fait exprès). Pour info, la couverture est signée Fleurine Rétoré, que j'avais eu l'occasion de rencontrer au ValJoly'maginaire, fin octobre et qui fait un boulot rapide et efficace. Voilà. À suivre. Sortie le 24 avril. Il y aura une journée de lancement avec des exemplaires de mes livres et des MP à gagner.