jeudi 26 mai 2016

Le W.I.P de mai

Pas de W.I.P en avril pour cause de Camp NaNo. J'en profite d'ailleurs pour faire un coucou à Aurore, Bérangère, Céline, Élodie, Sybille et clin d'œil caféiné à Morgan, les membres de ma cabine. Maintenant, nous pouvons passer aux choses sérieuses.



#ProjetPlume

J'ai bouclé le premier jet du #ProjetPlume fin avril, à un rythme hautement caféiné et avec quelques difficultés de concentration dues à un partenaire de crime, euh, d'écriture un peu trop porté sur le tortillement sur fauteuil, mais ceci n'est pas le sujet.
Malgré ça (et une partie de rédaction hors de mon espace vital), j'étais plutôt contente d'avoir posé le point final, d'autant que ce premier jet n'est pas dégueulasse, ma foi.
Il me reste quatre chapitres à corriger sur sept et un épilogue, et hormis ajouter de grosses scènes de transition et de tension, je constate que le bébé prend du poids au lieu d'en perdre, mais c'est un "mal" nécessaire. Ma bêta arc-en-ciel est déjà sur le coup (pensez-vous !) et je ne pense pas trop m'avancer en disant qu'il sera proposable aux éditeurs pour la seconde moitié du semestre.

La vie et la mort de la maison Selwyn

Depuis quelques mois, vous pouvez voir dans la colonne de gauche le titre d'un texte en cours qui n'avance pas d'un sec. Pour cause, j'ai laissé reposer le début avant d'avoir une sorte d'épiphanie à son sujet hier après-midi. Ce roman manque cruellement d'enjeux, de péripéties. La narration est plate, l'action inexistante. Et je déteste écrire un texte où ça ne bouge pas. Dans le domaine de la SFFF, en tout cas. Niveau romance, c'est encore autre chose.
J'ai aussi remarqué que l'intrigue de base se rapprochait (dangereusement) d'un autre projet de roman. À quoi bon écrire plus ou moins deux fois la même chose, me demanderez-vous ? À rien. J'ai donc opté pour un combo de ces deux chantiers avec réécriture totale du synopsis. Pour l'instant, cette idée (et les perspectives qu'elle m'ouvre) m'emballe plus que la première.


Pas beaucoup de nouvelles, je vous l'accorde, mais je suis submergée de services presse, de chroniques de livres en retard, de lectures passionnantes et peut-être qu'un nouveau projet pointe le bout de son nez, mais c'est une autre histoire.







Et je reçois un sourire, des ressources d'écriture, des trucs et astuces et des printables...