jeudi 22 septembre 2016

Autour du "Cœur possesseur" : ce que j'ai changé et gardé en auto-édition

À l'occasion de la sortie prochaine de ma nouvelle publication, Le cœur possesseur, je vous proposerai un article, chaque semaine, ciblé sur un élément de sa construction. S'agissant d'une novella auto-éditée, aujourd'hui, je vous parle de ce qui a changé ou non dans mon approche de l'auto-édition.



On prend les mêmes et on recommence ! Enfin, pas tout à fait puisqu'après un bilan qui s'imposait (très différent de Faiseur de rêve à Cœur sommeil), j'ai décidé de revenir sur certains points et certaines initiatives à renouveler.

Amazon, Kobo/Fnac et consorts

Là, rien d'étonnant puisque je campe sur mes positions concernant les plateformes de vente : c'est-à-dire que je proscris le programme KDP Select, continue de proposer l'ebook via Kobo/Fnac, mais aussi Lulu (entre autres) parce qu'il a assuré quelques ventes côté Romance, livres et gourmandises.
Idem pour le papier, je reste chez Lulu, car j'estime que les envois sont rapides, soignés et que le produit est conforme à mes attentes, peu importe le format.
Pour quelques autres plateformes, je reste sur XinXii (sorte de Smashwords en français) afin qu'il les distribue sur l'iBookstore, par exemple.
Par ailleurs, je ne saurais que trop vous conseiller d'éviter de vous éparpiller sur les plateformes. En effet, outre l'éparpillement en tant que tel, il vous faudra parfois atteindre un minimum de bénéfices avant d'espérer toucher un centime et ne nous voilons pas la face, on s'auto-édite pour gagner de l'argent.

Les services presse

Là aussi, je ne change rien hormis la manière de communiquer les services presse : cette fois, j'ai opté pour un formulaire sur Google forms afin que les blogueurs/ses s'inscrivent pour recevoir leur exemplaire. J'ai pensé à une entrée dédiée aux futures publications ; ça me permet de tenir un tableau Excel des intéressé(e)s pour Le cœur possesseur et pour les livres à venir. Un gain de temps considérable pour la suite.

Les précommandes

Pareil, j'organiserai ça sur Amazon et Kobo/Fnac, et sur le blog pour les exemplaires papier.
Pour Faiseur de rêve, je les avais lancées trois mois avant la sortie et un pour Cœur sommeil. L'idéal étant deux mois (trois, c'est trop long, les gens ont tendance à oublier et un, ce n'est pas assez), j'ai opté pour ce laps de temps en pensant à inclure une période scolaire. On a tendance à plus aller sur Internet quand on n'est pas accaparé(e) par le travail et la gestion des enfants par rapport à l'école.

Ce que j'ai l'intention de changer

  • Une campagne Thunderclap

Avant que vous me le fassiez remarquer, oui, ces campagnes pullulent de partout depuis quelques semaines, mais je suis de nature curieuse et j'aimerais juger personnellement de l'efficacité d'une telle campagne qui, du reste, ne coûte rien à personne, si ce n'est du temps à son créateur. Pour cette raison, j'ai décidé de passer via un autre site à la place de Thunderclap.
Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas, il s'agit d'un site qui repose sur le crowdspeaking.


L'idée est intéressante dans le sens où elle permet d'envoyer un message de masse sur plusieurs comptes Facebook, Twitter, etc., plutôt que des messages individuels dont l'impact sera peut-être moindre. Mon analyse s'arrête là, car n'ayant pas encore testé, je ne peux pas vous dire comment ça se passe "en coulisse". Mais promis, je dédierai un article au crowspeaking dès que j'aurai un peu de temps.
Je ne sais pas encore combien de temps avant je lancerai cette campagne, mais je proposerai un extrait tous les dix soutiens apportés.

  • La journée de lancement

J'en avais prévu une pour Cœur sommeil et puis circonstances faisant que, je l'ai annulée un peu à la dernière minute. Bref, cette fois-ci sera la bonne avec Le cœur possesseur, même si je ne sais pas encore ce que je proposerai. Le livre sort le 27 novembre, un dimanche, et je pense aménager ma journée en fonction du lancement. Globalement, je sais un peu ce qu'il y aura : deux exemplaires numériques à gagner, peut-être un question/réponse, une newsletter...

  • Mieux parler du livre
Une initiative qui peut paraître bizarre, mais le fait est que je n'ai pas correctement parlé de Cœur sommeil sur le blog. J'ai surtout abordé sa sortie via l'auto-édition et des articles dédiés aux conseils. J'ai repris cette idée pour la prochaine publication, mais d'autres articles dédiés à l'histoire sont prévus.
Parler de trucs et astuces sous couvert de promouvoir son livre n'est pas une mauvaise chose en soi, mais probablement un peu maladroite si l'on veut qu'il en résulte des ventes. Un mélange des deux types d'articles s'avère sûrement nécessaire pour satisfaire tout le monde : les lecteurs en quête d'informations propres à l'auto-édition et ceux en recherche de renseignements sur le livre à paraître.

Les informations en un clin d'œil




On se retrouve le 26 septembre pour la journée de lancement !