jeudi 29 septembre 2016

Les conseils d'écriture : votre phare dans la nuit ?

Oui, ce blog se fait le porteur de conseils d'écriture. Non, il n'a jamais été question de distribuer des solutions miracles. Beaucoup croient, à tort, que les conseils d'écriture sont universels, qu'ils les libéreront de la page blanche, amélioreront leur style ou développeront leur inspiration.
Si vous cherchez des recettes de cuisine applicables en écriture, passez votre chemin, les sites et blogs regorgeant d'infos et d'astuces ne sont clairement pas pour vous.



Premièrement, les conseils d'écriture n'ont jamais, jamais eu vocation à vous rendre terriblement talentueux/se. Ça, c'est l'expérience qui vous y amènera. Si vous n'êtes pas capable de vous rendre à cette évidence, oubliez l'écriture parce qu'il y est avant tout question d'apprentissage continuel. En effet, ce n'est pas pour rien que le Net regorge de livres d'exercices, de prompts et de journaux d'écriture. Tout est prétexte à se motiver, du carré de chocolat tous les 1000 mots alignés au carnet tip-top si, comme moi, vous collectionnez Moleskine et autres joyeusetés à rabats.
Écrire est un travail de longue haleine, qui demande de l'investissement et de la motivation. Écrire nécessite parfois de tirer un trait sur certaines autres activités, de repousser pour la énième fois le repas de famille tant attendu (ou pas), de louper des moments, des évènements qu'avant, vous n'auriez zappé pour rien au monde. Écrire nécessite de se faire violence, de ravaler sa fierté et d'enfermer son ego dans un placard. De tout ceci, les conseils d'écriture vous en parleront, mais c'est un apprentissage qui se fait beaucoup de soi à soi.
Deuxièmement, ne vous fiez pas à une seule source, un seul blog, un seul avis. Plus haut, je parlais d'expérience ; elle passe notamment par l'approfondissement de vos recherches, par des essais, fructueux et moins fructueux. Je le dis souvent ici : empruntez des idées à l'un, des bouts de ficelle à l'autre et bricolez-vous une méthode qui n'appartienne qu'à vous et, surtout, qui vous corresponde, à vous et à vos attentes. S'en tenir à une source unique pour constituer votre technique et instaurer vos habitudes vous conduira droit dans le mur, car 1) vous ne parviendrez pas à vous acclimater à l'écriture, 2) vous n'acquerrez pas la rigueur nécessaire à la documentation anté-1er jet. Encore une fois, ce n'est pas à prendre pour argent comptant, mais les incohérences risquent de fleurir dans votre texte si vous n'anticipez pas niveau recherches.
Troisièmement, votre curiosité effectuera le plus gros du travail, quel qu'il soit. Elle agitera vos neurones, vous donnant peut-être une ou deux idées au passage, vous permettra d'éviter certaines absurdités propres au 1er jet.


Si vous voulez plus de printables (entre autres), c'est dans la newsletter que ça se passe !