lundi 6 février 2017

J'écris mon roman en 5 mois - partie 3.1 : LE RÉSUMÉ

Si le synopsis apparaît souvent comme une bête curieuse et difficile à dompter, d'autres vous diront qu'ils/elles ont trouvé pire que lui : le résumé.



La difficulté du résumé réside dans un maximum d'informations à donner en le moins de mots possible.
La méthode du flocon parle de 15 mots idéalement, mais je tiens à préciser que n'étant pas française, l'idée devient difficile à tenir dans notre langue. Ne culpabilisez donc pas si vous vous retrouvez avec 4-5 lignes.

(Un clic pour agrandir !)

Ayant déjà écrit deux articles sur le sujet, l'année dernière, je vous y renvoie directement :

L'extrait de la quinzaine

(Un clic pour agrandir !)

Trigger Jim fit claquer sa langue d'un air satisfait, puis un sourire se dessina derrière sa barbe poivre et sel tressée. Enfin de la visite ! Le Shipwrecked n'avait pas croisé de pauvres bougres depuis des plombes et le capitaine craignait que son équipage se rouille à force de glander sur le pont. Manœuvrer la bestiole n'était pas aisé, sans parler qu'ils erraient tous sans but, mais Trigger Jim avait à cœur de leur forger le caractère. Ceux qu'il avait accueillis enfants à bord avaient pris du poil de la bête au fil des années et aujourd'hui, ils l'égalaient sans nul doute en force. Voire ils le supplantaient, car mine de rien, il se faisait vieillissant.
Du haut de ses cinquante piges - et surtout du haut de son pont de dunette -, il suivit la progression du groupe qui s'amenait dans sa longue vue usée par le temps. Enfin, groupe... Du mastodonte de cuivre et d'acier qui écrasait tout sur son passage et soulevait un nuage de poussière monstrueux. De sa position, Trigger Jim en apercevait surtout les nombreuses cheminées. De la forme de banals tuyaux, elles crachaient une épaisse fumée noire et obscurcissaient le ciel d'un bleu éclatant.

— Pas bon, ça, maugréa Jim en reniflant.

— Sûr qu'un engin pareil risque de nous mettre une raclée..., acquiesça son second, planté à ses côtés.
— Je parlais du ciel. Trop bleu pour être honnête.