jeudi 16 mars 2017

J'écris mon roman en 5 mois - PARTIE 4.3 : L'ÉMANCIPATION DES PERSONNAGES

Nous y voilà : que faire quand vos personnages s'émanciperont ? Paniquer ou tirer profit de la situation, d'une manière ou d'une autre ? À votre avis ?



Au fil des romans, j'ai fini par apprendre à détecter les persos qui s'émanciperont certainement. Je serai honnête, on ne se marre pas comme des baleines quand ça se produit, mais ce n'est pas insurmontable non plus.

Un personnage qui va dans le mur au lieu de tourner à gauche, un autre qui s'amourache, alors que ce n'était pas prévu, un dernier qui juge de bon ton de faire justice lui-même... Les raisons sont multiples : personnages mal jaugés pendant la phase du synopsis de travail (c'est fréquent), réajustement nécessaire à l'évolution de l'intrigue ou persos têtus, tout simplement.
Vous pourriez attendre les corrections pour remodeler, voire réécrire votre roman, mais le plus simple est encore de remanier votre syno de travail au fur et à mesure des changements opérés par vos têtes de mule de papier. Ce qui est bien, à ce stade, c'est que rien n'est gravé dans le marbre. Vos personnages vous imposent-ils des modifications ? Écoutez-les, car il y a des chances que cela profite à l'histoire.
C'est aussi le moment de voir ce que valent vos préparations. Si votre personnage s'éloigne de son caractère "de base", s'il ne se comporte pas dans la lignée de ce que vous aviez prévu, c'est peut-être qu'il y a un problème. Vos prévisions peuvent être erronées et le perso voudra vous le faire comprendre à sa manière ou il ne voudra juste pas louper une bonne occasion.

Exemple tout bête : ce matin, deux de mes personnages se sont rapprochés de manière à ne plus pouvoir reculer ni faire comme si de rien n'était. Une impasse pour moi ? Que nenni, car j'ai décidé de mettre ce rapprochement à profit. En vérifiant bien, je ne le trouve ni précipité ni inutile. De toute manière, il était programmé. Pour dans trois épisodes, mais j'en profiterai pour jouer là-dessus et accroître ma tension.

Vous l'aurez compris, rien ne sera jamais tout à fait fixe dans votre synopsis de travail et vous devez garder à l'esprit que votre texte en cours est surtout un immense terrain de jeu et d'expérimentations.